Actualité

Faut-il avoir peur de l’évolution de l’intelligence artificielle ?

Pendant très longtemps, le fait qu’un objet puisse être doué d’intelligence n’appartenait qu’à la science fiction, comme l’illustre à la perfection le roman d’anticipation 1984 de George Orwell. Mais désormais, l’intelligence artificielle fait bel et bien partie de notre quotidien à tous. Qu’elle soit intégrée sur des aspirateurs, dans les voitures ou dans n’importe quel autre appareil connecté, elle ne cesse d’être améliorée pour être toujours plus performantes, jusqu’à parfois être si poussée qu’il est légitime de se demander jusqu’où elle peut aller. Dans ce dossier spécial, nous nous sommes donc demandés s’il fallait craindre l’évolution de l’intelligence artificielle ou si, au contraire, il fallait l’accueillir les bras ouverts.

Une intelligence qui ne reste qu’artificielle

évolution intelligence artificielle IAL’intelligence artificielle est un concept selon lequel un objet est capable de reproduire une intelligence qui se rapproche le plus possible de l’intelligence humaine. En d’autres termes, ces objets doués d’une IA sont capables de comprendre des phrases, d’analyser des textes ou même de réagir à des regards par exemple, et d’adapter leur comportement en fonction. De plus, l’intelligence artificielle peut aussi permettre à ces objets d’apprendre tout au long de leur vie. Et effectivement, au vu de toutes ces capacités, l’IA peut faire peur, d’autant plus que dans certains cas, elle se montre plus performante que l’intelligence humaine, comme vous pourrez le découvrir sur le site experiences.microsoft.fr.

Toutefois, il est aussi important de se souvenir que cette intelligence, aussi performante soit-elle, ne reste qu’artificielle. Elle est le fruit d’un mélange de composants électriques qui fonctionnent les uns avec les autres et qui, pour fonctionner, ont donc besoin d’électricité. En clair, à partir du moment où vous éteindrez votre appareil, celui-ci ne sera plus doué d’aucune intelligence que ce soit. Il est également nécessaire de rappeler que cette intelligence a été développée dans le but de répondre aux besoins des humains, et évidemment pas de prendre leur place. Un produit doué d’une IA est donc un appareil capable d’assumer certaines tâches de votre quotidien pour vous rendre service dès lors que vous le souhaitez.

Le développement de l’IA connaît-il des limites ?

Au rythme où vont les évolutions technologiques, il est également légitime de se demander si, finalement, des limites existent quant au développement de l’intelligence artificielle. Désormais, il vous suffit de demander à votre appareil tel que l’Amazon Echo de lancer votre musique préférée ou de vous renseigner sur la météo directement par la voix pour obtenir satisfaction. Beaucoup s’interrogent donc sur les limites de cette intelligence. Pourtant, la réponse est pour le moins ambivalente.

Comme l’exprimait parfaitement l’astrophysicien Anglais Stephen Hawking, l’intelligence artificielle est la pire ou la meilleure chose qui soit arrivée à l’humanité. En effet, cette nouvelle technologie représente des risques, même si ceux-ci sont pour l’instant inexistants, mais elle représente également une incroyable source d’opportunités. Les voitures sont capables de freiner à votre place pour éviter une collision, vos équipements high-tech peuvent être contrôlés par la voix, comme certains des meilleurs aspirateurs robots connectés, et le domaine médical n’est pas en reste non plus puisque certaines machines sont capables de détecter précisément la cause d’une maladie, même si elles ne sont pour l’heure pas encore en mesure de prescrire les traitements adaptés qui restent à la charge des professionnels de la santé.

Alors à savoir s’il faut craindre ou non l’avancée de l’intelligence artificielle, nous serions tenter de répondre que non puisque, jusqu’à aujourd’hui, tous les progrès réalisés nous ont servi et aucune limite n’a pour l’heure été franchie. Désormais, seul l’avenir nous dira si, effectivement, il fallait ou non se méfier.

Laisser un commentaire